le phénoménal groupe Mildlife est de retour !


07 février 2024

« Return to Centaurus » marque le premier nouveau morceau du groupe Mildlife depuis la sortie de leur deuxième album studio, "Automatic", lauréat d'un ARIA Award 2020.

S'ouvrant sur des synthés bourdonnants et un mur de vocodeurs horizontaux à la Kraftwerk, « Return to Centaurus » évolue du space rock psychédélique à une fusion de funk acide glorieusement lourde et accrocheuse au cours de son voyage de dix minutes.

Luxuriant de lignes de basse frétillantes et drapées de velours, de riffs de guitare étincelants et funk et de percussions morphologiques complexes, il distille l'adoration inébranlable de Mildlife pour les royaumes séduisants des sons psychédéliques et cosmiques des années 70, dû autant à Sun Ra et Alice Coltrane qu'à Ennio Morricone et Giorgio Moroder.  

En canalisant son homonyme astral - qui abrite les deux étoiles les plus proches de la Terre, Proxima et Alpha Centauri - "Return to Centaurus" évoque des images de la nature qui ne sont pas tant liées à la Terre mais plus au delà,  élevées, grandioses tout en étant simultanément moléculaires et microscopiques. .

Ici, le cosmic-jazz exploratoire et stellaire de Mildlife se sent complètement en phase avec l’univers, du plus gargantuesque des supergéants à la plus minuscule des mitochondries.

Cela suggère que le fil entre les deux est toujours là, invisible mais omniprésent et pas aussi loin qu’on pourrait le penser, attendant juste d’être exprimé. Infini, sans limites et somptueux,

« Return to Centaurus » semble suffisamment vaste pour abriter la naissance d’univers entiers ; il représente Mildlife s'avançant avec audace vers l'inconnu - et nous invite à faire de même.