LES PLUS BEAUX HÔTELS DE LA CÔTE D’AZUR


13 juin 2024

Il est des hôtels qui ont traversé les ans en hébergeant des écrivains et des musiciens, des comtes et des princesses concourant à leur célébrité. Et des sites qui fascinent toujours par leur beauté. Vous l’avez deviné, on vous embarque sur la Riviera, de Cannes à Nice en passant par Antibes pour repérer votre prochaine destination où, qui sait, inscrirez-vous peut-être votre nom ! 

 

Le Château de Théoule
Un Millésime d’exception

C’est le nouvel hôtel de la Côte d’Azur qui interpelle tous les amoureux de la French Riviera ; un château tout droit sorti d’un conte de fée, qui contemple la baie de Cannes et avec elle, la Méditerranée. Érigé en 1630, il abrita une savonnerie, devient finalement maison privée au début du XXe siècle. Harry Crowford, le propriétaire et Lord écossais, la dote de tourelles et de remparts crénelés. C’est en 2020 qu’Alexandra et Philippe Monnin, les fondateurs du groupe Millésime, ont un véritable coup de cœur pour cette curiosité alors abandonnée. 3 ans ont été nécessaires pour le rénover, le convertir en une adresse d’exception sans en altérer le passé, en en préservant toute l’authenticité. Ainsi, les parquets trop abîmés ont été réédités, un escalier et de nombreuses boiseries ont pu être restaurés. Des soieries et du mobilier de belle facture ; tout a été méticuleusement choisi pour se marier avec les teintes délicates qui décorent les espaces : jaune pâle, rose poudré, vert jardin et bien sûr bleu méditerranée. 44 clés investissent le château, mais aussi la Villa aux allures Art Déco et la Maison des Pêcheurs. Cette dernière, vaste de 208 m2, se réserve 3 chambres dont deux communicantes, parfaite pour une famille, idéale à privatiser. On peut aussi craquer pour les suites Millésime : 76 m2 avec terrasse. Deux chefs pour deux restaurants mais un même désir de sublimer les produits du terroir. Aux fourneaux de la Plage Blanche, les pieds dans le sable de la plus belle plage de Théoule-sur-Mer, Nicolas Boucher propose la fraîcheur de salades colorées, de poissons tout juste pêchés, de desserts tout en légèreté. Au piano du gastronomique Mareluna, installé dans la villa, Francesco Fezza joue la partition d’une cuisine locale aux parfums italiens. Farniente autour de la piscine avant de découvrir le spa Éc(h)o. Y sont prodigués des soins signés My Blend et KOS Paris : la détente est absolue. 

55 Avenue de Lérins, 06590 Théoule-sur-Mer

 


Le Victoria
Urbain et racé

En plein cœur du Carré d’Or à Nice sur la Côte d’Azur, Maison Albar Hotels inaugure en cet été 2024 sa toute dernière pépite urbaine. A 3 minutes à pied de la Promenade des Anglais et de la plage, la bâtisse a été totalement rénovée. Victoria ? C’est le prénom de la petite dernière dans la famille Albar. 102 chambres et 30 suites, certaines avec balcon ou terrasse, toutes avec vue, sur la baie ou la campagne de l’arrière-pays. Elles affichent une décoration contemporaine inspirée des années 30. Côté couleurs, place aux blancs, crème, ivoire ou grège, ourlés de noir profond, épicés de touches de bleus azuréens. De superbes matériaux et des œuvres d’art de qualité achèvent d’apposer leurs signatures de luxe et d’élégance. De l’azur encore dans les 600 m2 de spa, dopé par les jeux de lumière, contrasté par le noir : une piscine en marbre, un jacuzzi habillé de mosaïques, hammam et sauna, et 6 cabines de soins. Et puis, il y a cette piscine extérieure, juchée au dernier étage. Si l’on ne présente plus Glenn Viel, peut-être faut-il introduire Fred Grava, son ami et chef exécutif du Taulissa, la table gastronomique ; hissée en rooftop, elle s’offre ainsi à la fois la Méditerranée et le parc national du Mercantour. Les deux complices ont concocté une carte pleine de fraîcheur et de saveurs, pour des plats locaux et généreux qui vont, pour certains, vous épater. Au bar, juste à côté, on fait le plein de tapas revisités et de cocktails tout juste inventés. 

6 Avenue de Suède, 06000 Nice

 


Juliana Hôtel
L’adresse vitaminée

Dans la famille des Juliana Hotels, après Paris et Bruxelles, je demande Cannes. La Croisette est juste à côté. D’ailleurs, on peut même la rejoindre par un tunnel secret ! Un esprit Pierre Cardin souffle dès l’entrée : le ton est donné d’une déco très gaie, décomplexée, où dominent les bleus et les blancs. Et les clins d’œil aux Sixties et aux Seventies se poursuivent au gré des 165 chambres et suites. Des papiers peints géométriques, parfois un poil psychédéliques, réalisés par Wall and Deco et des meubles qui rappellent ceux de la Maison Jansen ou de Willy Rizzo. Ajoutez une salle de fitness et la petite piscine avec solarium dissimulée à l’arrière de l’établissement, un bar et une salle de restaurant qui se pique de sofas jaune ensoleillé et, cerise sur les tartines du matin, l’hôtel produit son propre miel. D’ailleurs, les ruches sont sur le toit de ce 4 étoiles sans prétention mais diablement sympathique.

14 Avenue de Madrid, 06400 Cannes

 


Hôtel du Cap-Eden-Roc
La légende sans cesse réinventée

En surplomb du Cap d’Antibes, dans un parc de 22 hectares, 150 ans d’histoires passionnées vous contemplent, celles d’une longue liste de célébrités. Aujourd’hui dans le giron des hôtels Oetker Collection, la Villa Soleil – désormais la maison principale – imaginée par Auguste de Villemessant, le fondateur du Figaro, hébergea dès 1870 une ribambelle d’artistes et d’écrivains. 117 clés à l’élégance impeccable se partagent le bâtiment historique, le pavillon Eden-Roc, se mirant dans la mer Méditerranée et Les Deux Fontaines tout en intimité.  Ajoutez-y 3 somptueuses villas, le compte y est. Quatre tables pour varier les plaisirs, savourer une grillade en terrasse ou dévorer une assiette de pasta sous la pergola. Et l’on réserve le soir une table au restaurant étoilé Louroc pour déguster une cuisine qui chante la Provence avec une belle délicatesse. Irrésistiblement attiré par la fabuleuse piscine creusée dans la roche qui vit tant de stars alanguies, on n’en oublie pas de prendre rendez-vous au Dior spa. A moins de ne céder à l’appel d’un soin bio Bamford dispensé dans l’une des charmantes cabanes à l’ombre des pins. C’est l’occasion d’admirer la dernière nouveauté, une collection d'œuvres d'art dispersées dans le parc : à vous de les dénicher.

167-165 Boulevard J. F. Kennedy, 06160 Antibes

 


Juana
Une beauté Intemporelle

Une adresse mythique de plus, cette fois à Juan-les-Pins : ce 5 étoiles a vu défiler du beau monde depuis son inauguration en 1931. De l’Aga Khan à Jacques Prévert, de Picasso au duc de Windsor, tous ont traversé la fameuse pinède. De cette époque, l’établissement a conservé tout l’esprit Art Déco, comme le souhaitait son actuelle propriétaire, Marianne Estène-Chauvin à la tête du groupe Belles Rives. Et des années 60, la même envie d’accueillir les plus grands noms du jazz de Miles Davis à Duke Ellington en passant par Ella Fitzgerald pour un festival qui fait swinguer l’été. Les 40 clés révèlent une élégance intemporelle, du beau mobilier, ajoutent parfois une vue sans pareil sur les îles de Lérins et l'Estérel depuis une terrasse bien exposée. Un Health Club et un sauna, une piscine en marbre blanc : juste parfait pour un retour de plage. On s’installe au bar-restaurant le Paseo, dont la joyeuse atmosphère, imaginée par Arnaud Larguier et Samantha Messens, intègre la fresque du plafond, œuvre de Gaspard Nibelle, un artiste local.  On y partage un dîner sans chichi avec socca ou ceviche. Et l’on vient en voisin – il est à 4 minutes à pieds ! - passer une inoubliable soirée à la Passagère, la table gastronomique et étoilée de l'Hôtel Belles Rives. Pour finir en beauté la journée, on se plait à rêvasser au bar Fitzgerald : parquet de chêne, lustre à pampille, fauteuils club en cuir et ce piano à queue qui ne demande qu’à envoûter.

19 Avenue Georges Gallice, 06160 Antibes